Délégationde Maine-et-Loire

Écrivain public

Le Secours Catholique et la Croix-Rouge française assurent à la maison d’arrêt d’Angers (prison d’hommes) un service hebdomadaire d’écrivain public. Il s’agit d’aider les personnes détenues qui ont sollicité cette rencontre à rédiger leur courrier personnel.

Écrivain public

publié en octobre 2016

Cette action n’interfère pas avec les services administratifs, juridiques, médicaux ou sociaux intervenant à la maison d’arrêt. Elle offre à la personne détenue un espace d’écoute dans un climat de confiance et de respect mutuel.

Après trois mois d’existence, treize personnes détenues (une même personne peut revenir plusieurs fois) ont été rencontrées.

C’est pour dire leur détresse, comme cet homme transféré avec pour seul bagage ce qu’il porte sur lui. Sa famille ne peut plus venir le voir, le déplacement coûterait trop cher. Une autre personne s’exprime fort bien mais n’a pas résolu ses difficultés d’écriture depuis l’âge de 10 ans. C’est aussi pour : s’inscrire à une formation, exprimer des sentiments, des ressentis, demander à corriger un brouillon ; rédiger une lettre de motivation ; partager des moments d’émotion à l’évocation du temps passé avec son enfant. Un besoin de parler tout simplement.

Côté bénévole, c’est parfois l’interrogation : la personne n’est pas venue ; plus envie, empêchée pour une raison inconnue ?

Chaque mardi après-midi, c’est avec humilité que les bénévoles interviennent en solo ou en duo auprès des personnes détenues. Les liens avec les personnels de la maison d’arrêt d’Angers sont simples et courtois.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne