Délégationde Maine-et-Loire

Le Secours Catholique en fête à Cholet

« Toi aussi t’as du talent ! »

Ce samedi 2 juin à Cholet, nous voilà tous embarqués dans une montgolfière « à la recherche des talents », car nous avons tous des talents, pour bâtir ensemble un monde juste et fraternel !

Cholet, 2 juin 2018.

publié en juin 2018

Journée de joie à Cholet ! Une salle pleine ! Des oiseaux, des grappes d’oiseaux accrochées aux luminaires ! On commence par un jeu pour se connaître. Autour de la salle, tenus par des bénévoles, des stands où nous irons jouer par tablée. En allant d’un stand à l’autre, on se croise, on discute, on échange des idées pour animer chez soi un « coin café » ou un groupe de convivialité.

Voilà que sans rien dire, le père Jo Mauget revêt son aube de prêtre, et progressivement le silence se fait dans la salle. Beau moment de célébration inédite, autour de la parabole du bon Samaritain (Luc 10, 25-37). Le célébrant dialogue avec la salle. Les enfants miment la Parole de Dieu : c’est beau, c’est jeune, c’est simple et cela touche le cœur. L’homélie du père Jo est inhabituelle. Tout le monde peut comprendre et se laisser toucher, les accueillis du Secours Catholique comme les accueillants. Les mots talents, migrants, ensemble, fraternité, prendre soin, agir, accueillir, etc., résonnent dans la salle.

Puis, sur un tableau, on découvre le tracé du département, peu à peu, les orientations du Secours Catholique de Maine-et-Loire pour les cinq années à venir s’affichent sur ce petit coin de France. Elles deviendront au fil des jours : vie, justice, accueil, combat, partage, confiance…

C’est le temps ensuite de prendre ensemble le repas. En vingt minutes la salle est transformée, les tables dressées. De nombreux bénévoles font gracieusement le service. Jeunes et moins jeunes, Français ou non, les convives se mélangent harmonieusement aux tables. On discute, on s’informe, on partage. De temps en temps, une animation se déroule sur la scène : un groupe de trois jeunes musiciens de Saint-Pierre-Montlimart, puis une saynète, puis trois jeunes réfugiés d’Érythrée chantent leur merci, et nous terminons cette journée en dansant avec Christelle et Henry.

Merci !

Imprimer cette page

Portfolio